Quelle est la meilleure température pour fabriquer ses yaourts avec une yaourtière ?

  • Post category:Blog

Lors de la préparation du yaourt avec une yaourtière, l’option de la température est primordiale pour que ce breuvage soit onctueux. Sans un bon paramétrage, le développement des agents (bactéries) de fermentation incorporée dans le lait par le biais des ferments lactiques n’aboutira pas. Si après avoir dépensé de l’argent pour acquérir cet équipement, ce n’est sûrement pas pour fabriquer des yaourts de mauvaise qualité. Quelle température idéale pour fabriquer ses yaourts ? Tout de suite dans la suite de cet article.

La bonne température pour le lait cru

Le premier ingrédient pour la préparation du yaourt, c’est bien le lait. Si vous optez pour du lait cru, il ne faut pas que ce dernier soit laissé à température ambiante. Aussi la laiterie peut contribuer à la préservation de ce lait dans du réfrigérant à température définie en vue de contenir sa fraicheur. Lors de l’achat de ce précieux ingrédient, allez vers des fournisseurs qui pratiquent cette technique très utile pour la conservation du lait.

[su_button url= »https://amzn.to/3efRwB3″ target= »blank » background= » #e49311″ color= »#ffffff » size= »9″ center= »yes » radius= »0″ icon= »icon: amazon » rel= »nofollow »]Voir les yaourtières les plus vendues[/su_button]

Quelle température pour la cuisson du lait ?

La cuisson du lait dans une casserole au feu doux ne doit pas dépasser une température de 100 °C, ou qui avoisine les 72° à 80 °C. Dès qu’il entre en ébullition, continuez la cuisson pendant 10 min. Ne dépassez pas ce délai de cuisson, pour ne pas diminuer les éléments nutritifs. Nous rappelons que la pasteurisation est l’action de stériliser certains aliments (dans ce cas précis, le lait), en les chauffant à environ 80 °C et en les refroidissant brusquement, ceci pendant 15 secondes.

La bonne température pour un bon ensemencement

Cette fois, ce n’est pas du lait très froid que l’on cherche, mais tout de même un lait à une température avoisinant 43 °C, suite à la cuisson. Le ferment lactique est le prochain ingrédient de la liste de cette recette, ceci à une dose convenable. Pour le remplissage, nous conseillons un pot pour un litre de la préparation. C’est dans ce cas que la yaourtière intervient, car cette dernière réunit déjà les conditions pour la production exclusive du yaourt, ou même du fromage. L’intervalle idéal pour la température est entre 42° et 44 °C.

Cette chaleur ambiante activera la fermentation lactique par le biais des bactéries contenus dans ce ferment. Ces bactéries se développent aux dépens de l’eau et de la chaleur. Ils changeront la texture du lait en une qui soit onctueuse. Son autre application est qu’elle aide au bon fonctionnement de la flore intestinale, ce qui est aussi important pour la santé humaine.

Bon à savoir

On retrouve près de 10 millions de bactéries bienfaisantes vivantes dans un pot de lait.

L’étuvage

Nous finissons cet article concernant quelle est la meilleure température pour fabriquer ses yaourts. Avec une yaourtière, on ne s’inquiète plus de la température qu’il faut pour la fabrication des produits. Les yaourts doivent séjourner dans les pots pendant 08 heures pour qu’ils atteignent la texture de finition. Pour la fin, il faut les conserver au frais dans un réfrigérateur, avant la dégustation.

[su_button url= »https://amzn.to/3efRwB3″ target= »blank » background= » #e49311″ color= »#ffffff » size= »9″ center= »yes » radius= »0″ icon= »icon: amazon » rel= »nofollow »]Voir les yaourtières les plus vendues[/su_button]